Une coquine black de Chateau-Rouge

Une salope black du côté de Chateau rouge

Je dois dire que la première fois que je suis allé trainer mes guêtres dans le quartier de Chateau-Rouge à Paris, j'y ai tout de suite retrouvé l'ambiance des quartiers populaires des grandes métropoles africaines, comme Abidjan par exemple que je connais bien. Un joyeux bordel et des odeurs fortes et exotiques dont on ne peut rapidement plus se passer !!

Bon, soyons franc. Si je vais là-bas (quand je suis pas en Afrique ou aux Antilles) c'est pour trouver des femmes avec qui passer du bon temps, quitte à leur faire des petits cadeaux !! J'ai fini par trouver un petit bistrot pour draguer de la belle black !!

Je ne vais pas vous dire son nom, je préfère garder cette adresse pour moi. Sachez seulement que dans le quartier du Marché Dejean il y un bar très connu qui s'appelle La Chope du Château Rouge. C'est pas dans ce bar que je drague, mais mon bistrot se trouve pas loin. Si vous cherchez des belles filles blacks, vous le trouverez facilement !!

Bref, un soir que j'étais au comptoir de ce fameux bistrot, je suis abordé par une jolie fille noire, très sexy et plutôt fine. Je saurai après qu'elle est sénégalaise, qu'elle s'appelle Sandrine (mais ça doit pas être son vrai prénom), qu'elle a 22 ans, qu'elle est étudiante (mon œil !!) et qu'elle a un faible pour les hommes blancs de mon âge (tu m'étonnes !!). Le baratin des femmes africaines je le connais, mais je dis rien ça fait partie du jeu. C'est une pute qui ne dit pas nom et qui va m'extorquer quelques billets et autres faveurs matérielles. Cette belle fille noire a une voie grave et chaleureuse qui m'excite tout de suite. Sans compter sur un décoletté plongeant sur une jolie petite poitrine. Comme je sais que je vais voir le reste de cette beauté africaine, je prend le temps de boire quelques verres avec elle avant de l'emmener dans l'appart qu'un copain me prête dans le quartier.

On a continué à picoler, et bien éméchée elle a commencé à se déshabiller, et elle s'est retrouvé nue à se frotter contre moi. J'ai kiffé l'odeur musqué de sa chatte et de ses aisselles. Son sexe était trempé (tout aussi pute qu'elle soit, elle avait visiblement envie de baiser) je me suis délecté de sa mouille pendant qu'elle jouait avec ma bite à me lécher le gland. Je l'ai mise à 4 pattes pour pratiquer mon sport favori : lui lécher le cul. Elle a eu l'air étonnée qu'on lui fasse ce genre de truc mais vu qu'elle était complètement excitée j'ai compris que ça lui plaisait. Pendant que je lui léchais la pastille, je l'ai branlé et elle a joui dans ma main.

Alors qu'elle respirait bruyamment la tête dans l'oreiller j'ai mon gland à l'entré de son anus. Elle a reculé pour me faire comprendre qu'elle acceptait que je l'encule. Elle avait le cul tellement étroit que jen'ai pas tardé à jouir dans ses entrailles …

Mais la soirée ne s'est pas arrêtée la bien sûr. Sachez quand même que j'ai passé une petite se maine avec elle. Ça m'a coûté un bras, mais franchement cette cochonne à la peau noire avait du répondant !!

Retour à Barbès : clique ici